Adduction d'Eau Potable et Assainissement

Le syndicat intercommunal d’adduction d’eau potable et d’assainissement (S.I.A.E.P.A.) de la région de la Houssaye-en-Brie, a pour objet l’exploitation administrative, financière et technique du service des eaux, du service d’assainissement collectif et non-collectif.


À votre arrivée sur la commune, il est impératif de prendre contact avec le S.I.A.E.P.A. pour mettre en place votre abonnement et assurer votre raccordement au réseau pour votre approvisionnement en eau potable

S.I.A.E.P.A. de la région de La Houssaye-en-Brie

Centre technique Intercommunal (C.T.I.)
4, rue des Vieilles Chapelles
77610 Les Chapelles-Bourbon.
Facturation et contrôle de conformité : les lundis et jeudis :
de 9 h. à 12 h. et, de 13 h. 30 à 17 h. 30 : Sandy Barreau : 01.81.20.89.91.
Autres demandes : du lundi au vendredi, de 9 h. à 12 h. et de 13 h. 30 à 17 h. 30 :
Isabelle Vernet : 01.81.20.89.90.

Pour le lieudit de la Croix Saint Pierre, l'enclave située à Fontenay-Trésigny (rues Pillot, Renoir et Lavoisier), l'assainissement collectif des eaux usées est gérée en régie par la commune de Fontenay-Trésigny.
Le service public d’assainissement collectif
Le Service Public d’Assainissement Collectif a pour mission d’assurer la collecte et le transport des eaux résiduaires urbaines (ERU) jusqu’à la station d’épuration pour qu’elles y soient traitées de manière à ce que le rejet au milieu naturel soit conforme à la réglementation en vigueur.
Actuellement, le Service Public d’Assainissement Collectif est géré en régie, c’est-à-dire par la Commune de Fontenay-Trésigny.
En cas d’obstruction de réseaux en domaine public, vous pouvez contacter les agents du service au 06-86-35-66-99.

LE COMPTEUR D'EAU

Le compteur d’eau est un appareil de mesure permettant de mesurer avec précision la consommation d’eau d’une installation.
Le compteur est relevé périodiquement, suivi et entretenu par le service de l’eau.
Le relevé effectué par le releveur-contrôleur permet de connaître précisément votre consommation d’eau et d’éditer votre facture.
Ce passage sert également à vérifier l’état du compteur et dans les cas nécessaires à programmer de futures interventions en fonction des anomalies détectées.
À partir des données en sa possession, le releveur signalera par un “avis de grosse consommation” toute consommation anormalement élevée, et souvent signe de fuite éventuelle sur l’installation.
Pour cette raison, votre compteur doit toujours rester accessible.

L'ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF

Dans le cas de l’assainissement collectif, les eaux usées sont collectées par le réseau public d’assainissement puis transportées vers la « station de traitement des eaux usées » chargée de traiter l’eau et de la rejeter, et d’éliminer conformément à la réglementation les déchets résultant des traitements réalisés (boues). 
Dans le cadre d'un assainissement non-collectif, les eaux usées sont dirigées vers une fosse toutes eaux puis après décantation, infiltrées sur votre terrain grâce à des drains qui forment un plan d'épandage.

Les eaux usées domestiques :

Elles proviennent des différents usages domestiques de l’eau. On en distingue deux grandes catégories : 

  • Les eaux ménagères qui proviennent des salles de bain et des cuisines. Ces eaux sont généralement chargées en détergents, graisses, solvants et débris organiques…
  • Les eaux « vannes » qui proviennent des rejets des toilettes et qui sont chargées de diverses matières organiques azotées et de germes fécaux.
  • Toute évacuation des eaux ménagères et ou des effluents non traités dans les fossés, cours d'eau et égouts pluviaux est interdite.

Les eaux usées industrielles :

Elles sont généralement très différentes des eaux usées domestiques (qualité et quantité). En effet, leurs caractéristiques varient significativement d’une industrie à l’autre et en plus des matières organiques et des composés azotés ou phosphorés, elles peuvent également contenir des produits toxiques, des micropolluants minéraux et/ou organiques.
Le rejet au réseau public des eaux résiduaires d'origine autres que domestiques, en particulier industrielles ou artisanales, est soumis à autorisation préalable à solliciter auprès du S.I.A.E.P.A. ou de la Commune de Fontenay-Trésigny.

Les eaux pluviales :

Elles peuvent être à l’origine de pollutions importantes des cours d’eau, notamment pendant les périodes orageuses. L’eau de pluie se charge d’impuretés au contact de l’air (fumées industrielles), puis, en ruisselant, des résidus déposés sur les toits et les chaussées des villes (huiles de vidange, hydrocarbures, résidus de pneus, métaux, …). Le plan Local d'Urbanisme (P.L.U.) de la Commune de Marles-en-Brie impose que les eaux pluviales de votre / vos constructions soient infiltrées sur vos parcelles "par des dispositifs d'infiltrations de type puisards".

Liste indicatives des éléments à ne pas jeter dans le réseau d'assainissement des eaux usées.

Produits ménagers :

  • support désodorisant,
  • Essuie-tout,
  • Litières pour animaux,
  • Huile alimentaires,
  • Produits toxiques et polluants.

Produits d'hygiène :

  • Lingettes nettoyantes,
  • Cotons-tige,
  • Protections périodiques,
  • Préservatifs,
  • Rouleaux de papier toilette.

Résidus de travaux et d'entretien de véhicule :

  • Produits chimiques,
  • Peintures,
  • Solvants,
  • Hydrocarbures,
  • Huile de vidange,
  • désherbant,
  • Insectides, pesticides.

Médicaments

L'EAU ! UN ÉLÉMENT PRÉCIEUX

Marles en Brie a passé une convention avec l’association Aqui’Brie.
Cet organisme réalise des mesures de terrain, des diagnostics pour définir des enjeux de protection de la nappe phréatique de Champigny, dont notre territoire dépend, tant au niveau de la préservation des ressources qu’au niveau du captage.